Antoinette Fouque - Espace des femmes

Antoinette Fouque - Espace des femmes

Antoinette Fouque, une militante sur toute la planète

Antoinette Fouque s’engage en faveur de l'opposanteAung San Suu Kyi face à au régime militaire en Birmanie. Elle décède à Paris au début de l'année 2014. Elle avait auparavant reçu les plus prestigieuses décorations du pays. l’Observatoire de la Misogynie, Le Collège de Féminologie et le Club Parité 2000 ont été fondés par cette militante. Lors d'une manifestation parisienne du Mouvement de libération des femmes, Antoinette Fouque clame : « Il y a plus inconnu que le soldat inconnu : sa femme ! ».

Antoinette Fouque, Roland Barthes et Luce Irigaray

Après des études supérieures en Lettres, Antoinette Fouque a été enseignante. Elle se fait critique littéraire pour 2 maisons d’édition et rédige des notes de lecture pour une 3e parallèlement à l'enseignement. Dès 1972, Antoinette Fouque participe à des débats au sujet de la sexualité féminine avec la psychanalyste féministe Luce Irigaray.

La créatrice de la féminologie

Evidemment, Antoinette Fouque a participé à quelques livres collectifs tels que "Mémoire de femme 1974-2004", "Portraits choisis" ou "Génération MLF 1968-2008". Antoinette Fouque invente le nom "féminologie", car elle déteste les noms en "-isme" qui réfèrent à une doctrine. "Le dictionnaire universel des créatrices" parait sous sa direction. Il met en lumière 40 siècles de création des femmes à travers le monde.

C'est à Marseille que se déroule son enfance. Antoinette Fouque étudie d'abord dans sa région d'origine avant de s'installer à Paris. Elle est toujours à l'université quand elle rencontre son époux. Au coeur des années soixante, Antoinette Fouque donne naissance à son premier enfant, elle prend alors conscience des problèmes qu’une femme rencontre lorsqu’elle assume ses rôles de femme et de mère tout en ayant une profession en parallèle.

Afin de parer une récupération politique, la marque MLF a été enregistrée officiellement. Antoinette Fouque et les autres militantes décident d'enregistrer le Mouvement de libération des femmes sous la forme d’une association, à la fin de la décennie soixante-dix. Cette théoricienne du féminisme figure parmi les militantes qui ont fondé le MLF, Mouvement de libération des femmes). Le droit des femmes a été la grande lutte de la vie d'Antoinette Fouque.